Questions fréquentes

Quand dois-je consulter ?

N’importe qui peut être amené à consulter un jour ou l’autre. Le plus souvent, les personnes consultent à l’occasion d’un mal-être ou d’une gêne qui durent depuis suffisamment longtemps pour avoir un impact négatif sur un des aspects de la vie de tous les jours (familial, professionnel, social, etc.). Il n’est pas rare que la personne concernée ne s’en rende pas compte et que ce soit son entourage proche qui soit en demande d’une consultation. De manière générale dès que l’on se pose la question de devoir aller voir un « psy » ou pas, il est temps d’aller consulter ; soit il n’y a rien de sérieux et vous voilà rassurés, soit il y a effectivement un trouble et vous voilà pris en charge ce qui devrait vous rassurer… car tous pour tous les troubles psychologiques, une prise en charge précoce est synonyme d’un résultat meilleur.

Qui dois-je consulter ?

Pour une thérapie, peu importe, à partir du moment où vous avez devant vous une personne en qui vous avez confiance, et que vous sentez que le type de psychothérapie proposée vous fait avancer dans la direction que vous voulez.

Est-ce que la consultation est remboursée ?

De tous les « psys », le psychiatre en sa qualité de médecin est le seul dont la consultation est remboursée au Maroc, quelque soit le régime d’assurance.

Dois-je obligatoirement prendre des médicaments quand je consulte un psychiatre ?

Il n’y a rien d’obligatoire dans ce domaine. Tout dépend de votre état de santé, de l’intensité de votre souffrance et de votre souhait. Comme tout médecin, le psychiatre doit vous conseiller et proposer le traitement le mieux adapté, en fonction des connaissances issues de la médecine fondée sur les preuves.

Est-ce que ça prend plusieurs années de psychothérapie avant de se sentir mieux ?

Dans le cadre des thérapies cognitives et comportementales, la réponse est assurément non. En moyenne, la thérapie dure 3 à 6 mois, exceptionnellement une année, mais les résultats se font sentir dès le deuxième mois en général. Cela est vrai aussi bien pour l’anxiété, les phobies, certains types de dépression, les addictions, mais aussi pour les problèmes de manque d’estime de soi et de gestion du stress.

En quoi consistent les thérapies cognitives et comportementales ?

Concrètement, elles consistent à explorer la relation entre une situation donnée et la réponse d’un individu face à cette situation en termes d’émotions et de comportements. Pour cela, le patient et le thérapeute élaborent des hypothèses et les vérifient par des expériences, ce qui amène un certain niveau de compréhension. Il s’agit ensuite d’apprendre à ne pas reproduire ce qui est identifié comme problématique en se basant sur des théories validées de l’apprentissage et du traitement de l’information.

Suis-je «fou /folle » si je consulte un psychiatre ?

Bien au contraire, car si vous consultez, c’est que vous vous posez les bonnes questions. Cela indique que vous avez de bonnes capacités d’introspection (qui sont généralement absentes en cas de maladie psychique grave) et que vous prenez les mesures nécessaires pour avoir une aide adaptée…

Contact

"Art Office" 33, rue Najib Mahfoud
Quartier Gauthier
20060 CASABLANCA

Tél : 0522 20 87 25 - Fax : 0522 49 12 37
Email : o-lorabi@psychiatre.ma

Prendre RDV